(Ouagadougou, 13 novembre 2023). Le burkinabè Iron Biby, de son vrai nom Cheick Ahmed Al-Hassan SANOU, champion du monde de log lift, a été fait, ce lundi dans la matinée, Officier de l’Ordre de l’Étalon. C’était à la faveur d’une audience avec le Président de la Transition, Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim TRAORE.

« Aujourd’hui c’est une grâce et une bénédiction d’être reçu par Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’État qui m’a beaucoup encouragé et félicité ; surtout pour avoir honoré les Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) aux yeux du monde entier. Je pense que je vais continuer le travail », a déclaré Iron Biby après sa distinction honorifique.

IMG-20231113-WA0119

Pour le nouvel Officier de l’Ordre de l’Étalon, « cette reconnaissance de la Nation est une invite à continuer à travailler et à défier les limites. En tant que fils de ce pays, c’est le moment de ne pas baisser les bras. La lutte continue à mon niveau. Je vais bosser dur pour représenter dignement le Burkina Faso », a-t-il soutenu.

Iron Biby a eu une pensée pour les Forces combattantes engagées sur le terrain. Il les a invitées à redoubler d’effort et à ne jamais baisser les bras : « On est avec eux et on les porte dans nos cœurs partout et à tout moment ».

En terme de perspectives, l’homme le plus fort du monde a rassuré « qu’il y a encore du jus pour continuer parce que les performances motivent mes frères Burkinabè à avancer et relèvent le moral de la population ».

En rappel, c’est le 21 octobre dernier, en Écosse, que l’athlète burkinabè a brisé un nouveau record au World log lift challenge dans la catégorie « Soulever de bûches ». Il a porté une charge de 230 kilogrammes, battant ainsi son propre record de 2021 à 229 kilos soulevés.

Iron Biby totalise plus de dix (10) ans de carrière dans la compétition internationale et a été cinq (5) fois champion du monde et trois (3) fois record du monde Guinness.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Les Étalons commencent le mondial des U17 par une défaite 3 à 0 face à l'équipe de France, tout s'est joué à la deuxième période. 

La prochaine rencontre, c'est pour le mercredi 15 novembre à 09h TU et c'est face aux États-Unis.

 

Infobf.net

 

Lors de la cérémonie officielle de remise de prix de la 34è édition du Tour du Faso tenue dans la nuit du dimanche 05 novembre 2023 à Ouagadougou, le Moogho Naaba Baongo a offert un vélo d'une valeur de dix millions (10.000.000) FCFA à Paul Daumont, maillot jaune, vainqueur du Tour.

 

Infobf.net 

 

C'est le marocain ED-DOGHMY Acharf qui est arrivé premier à la ligne d'arrivée à Ouagadougou ce dimanche matin, pour la dernière étape de la 34e édition de cette course cycliste.

Malgré cela, c'est bien le jeune Paul Daumont qui s'est finalement imposé roi de cette édition 2023 du Tour du Faso et arbore définitivement le maillot jaune leader.

IMG-20231105-WA0016

La dernière étape courue ce dimanche entre Saponé et Ouagadougou était un circuit de 12,200km à parcourir 5 fois dans la capitale, soit une distance totale de 103,100 kilomètres.

Depuis 2018 avec Mathias Sorgho qui a ramené le maillot jaune leader au pays, un burkinabè n'avait plus arboré ce maillot jaune, le plus convoité de la compétition.

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net

 

Boureima Nana de l'équipe du Burkina Faso ›s’impose à Pâ lors de la 9è et avant dernière étape du Tour du Faso ce samedi 4 novembre 2023 sur une distance de 125 km.

Elle est courue entre Bobo-Dioulasso et Pâ avec 56 cyclistes sur la ligne de départ. À l’arrivée, c’est le jeune burkinabè Boureima Nana de l’équipe régionale du Centre qui franchi la ligne d'arrivée en premier en 2h45mn21s avec une vitesse moyenne de 45,975km/h.

Oussama Khafi du Maroc est arrivé deuxième et Jérémie Kossoko du Cameroun troisième. Paul Daumont, toujours maillot jaune leader est à 28 secondes d’avance sur le 2é, le belge Rutger Wouters. Sur 9 étapes le Burkina Faso a remporté 6 victoires dont 5 pour Paul Daumont. La 10è et dernière étape se joue dans la capitale Ouagadougou.

 

Salamata NIKIEMA

 Infobf.net  

 

Huitième étape du Tour du Faso, les coureurs sont dans la ville de Sya à Bobo Dioulasso, ce vendredi 03 novembre 2023.

C'est sur un circuit fermé, un criterium de 102 km à savoir 10,2 km qu'il ont parcouru 10 fois sur le boulevard de la Révolution. 

Paul Daumont qui vient encore de remporter cette étape signe ici sa 5è victoire à cette compétition. Il est suivi de Abou Sanogo de la Côte d'Ivoire arrivé deuxième et Wouters Rutger de la Belgique qui est troisième.

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net

 

34è édition du Tour du Faso 2023, la surprise est créée, le marocain Adi El Arbaoui, champion de la 7è étape Koudougou-Boromo.

Elle a été courue ce jeudi 02 novembre 2023. Paul  Daumont arrive bien loin derrière, en 6è place, mais conserve toujours le maillot jaune leader.

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net

 

Le Saviez-vous ? La 34è édition du Tour cyclisme international du Faso qui déroule son programme depuis le 26 octobre 2023 et ce, jusqu'au 05 novembre, cré de l'angouement au fur et à mesure que les villes sont visitées. C'est au total environ 1207,8 km de route qui seront engloutis par les caravaniers.

Qui parle de route ou de circulation routière, parle nécessairement de risques et de précautions à prendre. C'est donc naturellement que l'Office national de sécurité routière (ONASER) se positionne ici comme l'un des partenaires privilégiés de ce Tour du Faso.

Pour le Directeur général de L'ONASER, Ganè Kpière Evariste Méda, lui qui a fait le déplacement pour toucher du doigt les réalités du terrain, cela s'explique aisément. " L'ONASER a pour mission de faire de la circulation routière et le Tour du Faso se passe sur les routes, ça mobilise des populations donc il est important pour nous d’être présent pour véhiculer des messages de sensibilisation et faire en sorte que le Tour se passe sans accident, en toute sécurité routière", indique le directeur général.

IMG-20231101-WA0015Ganè Kpière Evariste Méda, Directeur général de l'ONASER

En plus d'accompagner tout au long de la compétition, L'ONASER est spécifiquement le parrain de l'étape 5 du Tour, le tronçon Tenkodogo-Zorgho. Pour Evariste G. Méda, "c'est à saluer !".

Pour le premier responsable de L'ONASER, le tronçon Ouagadougou–Tenkodogo est un tronçon qui est beaucoup pratiqué et le trafic y est très important. Il ajoute que le flux des véhicules poids-lourds et celui des usagers qui empruntent cette route fait qu’on enregistre beaucoup d’accidents.

FB IMG 1699139289863 Le meilleur coureur Fair-play de l'étape 5 reçoit son écharpe des mains du directeur général de L'ONASER

" C’est une occasion pour nous de profiter de la population pour sensibiliser et faire en sorte que les messages puissent les impacter positivement afin qu’il y ait moins d’accidents sur ce tronçon. Les messages sont véhiculés par des équipes d’animations, qui animent et qui font passer des informations sur les règles de la circulation routière, les comportements qu’il faut avoir lorsqu’on est sur la route".

De façon exceptionnelle, l'ONASER à offert des casques à des usagers de la route et pour le Directeur général, c’est une manière pour eux de les encourager à porter des casques quand ils prennent la route.

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net 

 

 

Un nouveau maillot jaune pour le coureur burkinabè Paul Daumont. Nous sommes à l'arrivée de l'étage 6 du 34è Tour du Faso, le tronçon Ouaga-Koudougou vient d'être bouclé.

Le Saviez-vous ? À cette 34è édition du Tour international du Faso, la Direction générale des impôts (DGI) est bien présente, mieux, elle est le parrain de la 4è étape de la compétition qui se dresse de Ouagadougou à Koupela et longue de 136,800km.

Pour marquer cette présence auprès des populations, c'est le juriste, l'inspecteur des impôts et Chef de service de la communication et des relations publiques de la DGI, Yacouba Jacob Ganaba qui coordonne les actions au nom de la structure.

IMG-20231030-WA0012Yacouba Jacob Ganaba, Chef de service de la communication et des relations publiques de la DGI

lI ne faut pas manquer d'occasion pour être proche du contribuable, le soutenir au mieux afin de faciliter la mobilisation des recettes, encourager les jeunes qui créent des entreprises et de façon générale, l'ensemble des populations qui paient leurs impôts.

« Notre présence à cette compétition de vélo, c'est que nous voulons saluer tous les acteurs et saluer la résilience », assure Jacob Ganaba qui précise ceci, « nous sommes sur le Tour pour apporter le message selon lequel, personne ne doit se mettre en marge du paiement de ses impôts. Actuellement, le pays a besoin de ressources pour faire face aux priorités, payer les armes et équiper les FDS et VDP afin de permettre aux citoyens, d’aller et venir au Burkina Faso ». 

IMG-20231103-WA0000

Le Chef de service de la communication et des relations publiques de la DGI rassure explique que, « on ne doit pas voir les impôts arriver et fermer les boutiques. Les services des impôts sont là pour la population, leur expliquer et leur faire comprendre que nous travaillons pour faciliter le paiement des impôts à travers les services de paiement sans même qu'elles se déplacent. Par exemple, vous avez les taxes sur les motos, la taxe de résidence et la contribution des micros crédits ».

Le motif de la présence de la DGI à ce Tour pour mener ce plaidoyer est donc bien indiqué puisque, c'est connu que le cyclisme draîne du monde et que le sport est un facteur important de maintien de la santé. Pourtant, il faut être en bonne santé pour payer normalement ses impôts donc, l'aventure continue.

Les nouvelles sont bonne pour le Burkina à la fin de cette étape jouée entre Ouagadougou et Koupéla, puisque c'est Paul Daumont qui s'est une fois de plus adjugé le maillot jaune. 

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net